Quel taux de crédit immobilier est plus avantageux ?


Quel taux de crédit immobilier est plus avantageux ?

Choisir un crédit immobilier en tenant compte des avantages est une nécessité pour optimiser un prêt. Mais pour en arriver là, connaître les types de crédits immobiliers et leurs atouts est indispensable…

Crédit immobilier à taux fixe

Le taux du crédit à taux fixe ne change pas tout au long du contrat sauf en cas de renégociation de crédit ou de remboursement anticipé. Cependant, les échéances sont modulables en fonction du contrat. Si elles sont fixes, le taux l'est également jusqu'à la fin du contrat. Par contre, pour des échéances progressives, le taux augmente annuellement. On peut également effectuer, dans le cadre du contrat et du règlement, un versement modulable sur la base de l'évolution des revenus du débiteur.

Cette pratique a pour avantage la sécurité puisqu'on est en mesure de connaître le coût du crédit, les mensualités, le taux d'intérêt de l'emprunt et la durée. C'est le taux de crédit avantageux pour un emprunt de longue durée. Par contre, le débiteur ne profite pas de l'évolution du marché qui pourrait baisser les mensualités. Et en cas de remboursement par anticipation, les pénalités peuvent dépasser les 3 % du capital.

Crédit immobilier à taux variable

La caractéristique du Crédit immobilier à taux variable se trouve dans la révision, généralement annuelle, du taux d'emprunt. On effectue cet ajustement en fonction de l'Euribor, un indice de référence établi à partir du taux à court terme pratiqué entre les banques dans la zone euro. Dans ce cas, un taux peut augmenter ou descendre en fonction de l'évolution du marché. 

Le crédit immobilier à taux variable présente quelques avantages :

  • Le taux de départ est moins élevé par rapport au crédit à taux fixe, ce qui constitue un atout pour commencer un emprunt
  • Une évolution positive du marché entraine la baisse du taux d'intérêt qui profite au débiteur 
  • Contrairement au crédit à taux fixe, le débiteur ne paie pas de pénalité en cas de remboursement par anticipation

Néanmoins, un inconvénient est à noter. L'augmentation de l'indice Euribor entraine la hausse du taux d'emprunt et pas conséquent de la mensualité. L'évolution imprévisible du marché représente un risque considérable pour le débiteur. À cause de son caractère spéculatif, dans le contexte actuel, le crédit immobilier à taux variables n'est vraiment conseillé que pour un emprunt de courte durée. En conséquence, il n'est pas destiné à acquérir une résidence principale, mais plutôt pour un co-investissement pour une résidence secondaire ou un pied-à-terre. Pour optimiser un prêt immobilier, confiez-vous à Frédéric Hottinger et son équipe qui vous conseilleront.

Crédit immobilier in fine

Dans le crédit immobilier in fine, les mensualités ne comportent que les intérêts et le capital à rembourser à la fin du contrat. Pour ce type de crédit, le capital n'est pas amortissable. Il est donc préférable de disposer d'une épargne conséquente pour y souscrire. Mais le principal atout réside dans l'avantage fiscal qu'il accorde pour l'emprunt de courte durée. En effet, les intérêts peuvent être déduits des revenus immobiliers.

Pour plus de détails sur les taux de crédit immobilier, veuillez vous confier aux établissements associés de Frédéric Hottinger.